Revenir à l'aperçu
Danse

L'étonnement ne s'attend pas (Um Espanto não se espera)

Teresa Silva & Elizabete Francisca (PT)

Portugal

Litanie absurde de deux déesses et des miettes de meringues.

"La dernière fois que j'ai éprouvé quelque chose, c'était en 1983." Dans un monde étrange, comme suspendu dans un hors-temps, surgissent deux figures énigmatiques vêtues d'un très long drapé blanc. Cette toge est comme le mur de leurs lamentations : elles ne cessent de pousser des suspiros. Expressions infinies de leur découragement et de leur accablement, leurs soupirs vont du murmure mélancolique au gémissement soutenu auquels font ironiquement écho en voix off les expressions populaires portugaises : "quel découragement !", "quelle amertume!" Mais, au Portugal, les suspiros sont aussi des pâtisseries traditionnelles à base de meringue : elles les effritent, elles les broient en poussière, métaphore d'un monde en pleine désintégration. Entre drôlerie et gravité, à l'instar de Vladimir et Estragon, les deux personnages incarnés par la portugaise Teresa Silva et la Sud-Africaine Elizabete Francisca nous donnent à voir la parabole d'une humanité désorientée qui ne sait plus par quelles actions contrer les malheurs du monde.  

Elizabete Francisca a étudié les arts visuels et a obtenu en 2007 un diplôme de Design Industriel (ESAD-CR). Après avoir suivi pendant quelques mois les cours de l' École Supérieure de Danse de Lisbonne, elle a rejoint le Programme d’Étude, Recherche et Création Chorégraphique, à Fórum Dança, Lisbonne, où elle a travaillé avec Loic Touzé, Emanuelle Huyn, Nuno Bizarro, Mark Tompkins, Vera Mantero, Meg Stuart, Miguel Pereira, Francisco Camacho, Deborah Hay, João Fiadeiro, Lisa Nelson, João Tabarra, entre autres.
Depuis 2009 elle s'est concentrée sur la création et interprétation dans le domaine des arts performatifs et a participé dans plusieurs projets autant que danseuse, actrice et collaboratrice artistique/dramaturgique,
Comme interprète et/ou collaboratrice artistique elle a travaillé notamment avec Ana Borralho & João Galante dans les performances Sexy MFI Put a Spell on YouUntitled Still LifePurgatoire et On n´est ici ; Loic Touzé dans Ô Montagne et  Autour de la table,  Rita Natálio dans Je ne comprends pas et je crains de comprendre le monde me fait peur avec ses planètes et ses cafards; Tânia Carvalho dans Icosahedron; Mariana T. Barros dans Partie du Coeur et The Weather ; et Mark Tompkins dans Improvisations et collaborations: Improvisation a partir de IN C de Terry Riley.  Depuis 2103 elle travaille régulièrement avec Vera Mantero, notamment dans les projets Corp Clandestin- Sub-Reptice, S'offrent des Ombres, Mais Pra Menos Que Pra Mais et The Dirty and the Clean.
Parmi ses travaux comme créatrice elle relève son dernier solo Tsunamisme, Récital pour deux cordes en M, et les duos Prends la main que je prends le bras et L´étonnement ne s´attend pas, en collaboration avec Teresa Silva. Elle a aussi réalisé et interprété des courts-métrage Marché pour être vu de face et Travel Shot, présenté au Musée National d’ Art Contemporain/Chiado en collaboration avec Francisca Manuel.
Plus récemment elle a fait son premier rôle comme actrice dans la long métrage Where I grow old dirigé par Marília Rocha, qui la remporté le prix de la meilleure actrice au Festival de Brasília do Cinema Brasileiro, au Brésil.
Entre 2011 et 2013, elle était artiste associée de Materiais Diversos, sous la direction de Tiago Guedes. Actuellement elle est artiste soutenu par O Rumo do Fumo de Vera Mantero.

Teresa Silva suit une formation en danse au Conservatoire National, à l’École Supérieure de Danse et à Forum Dança (PEPCC - Programme d’Étude, Recherche et Création Chorégraphique), à Lisbonne. Elle participe au DanceWEB Scholarship Programme 2011, sous l’orientation de Boyzie Cekwana et Isabelle Schad, avec une bourse de Fundação Calouste Gulbenkian. Au cours de son trajet elle a eu formation avec Deborah Hay, Meg Stuart, Vera Mantero, Loïc Touzé, João Fiadeiro, Julien Hamilton, Lisa Nelson, Mark Tompkins, Marlene Monteiro Freitas, Ko Murobushi et Jonathan Burrows. Depuis 2008, elle développe son travail comme interprète et chorégraphe independent. Comme interprète, elle a travaillé notamment avec Loïc Touzé en Fanfare et Ô Montagne, Liz Santoro & Pierre Godard en For Claude Shannon, Tiago Guedes en Hoje, Rita Natálio en Museu Encantador, Luís Guerra en Fog, Tânia Carvalho en Icosahedron et Sofia Dias & Vítor Roriz en O mesmo mas ligeiramente diferente, parmi d’autres. Elle a crée le solo Ocooo (2008), sous l’orientation artistique de Loïc Touzé; A vida enorme/La vie en or (2009) en collaboration avec Maria Lemos; Leva a mão que eu levo o braço (2010) et Um Espanto não se Espera (2011) en collaboration avec Elizabete Francisca; l’adaptation du solo Conquest (2011) de Deborah Hay, dans le cadre du programme Improvisações/Colaborações, promu par la Fundation Serralves et What remains of what has passed (2013) et Letting nature take over us again (2013) en collaboration avec Filipe Pereira. Entre 2011 et 2014, elle était artiste associée de Materiais Diversos, sous la direction de Tiago Guedes.

NAVETTES / BUSRITTEN / BUSES:
*Kortrijk - 01.12, 19:00

CREATED & PERFORMED BY Elizabete Francisca & Teresa Silva DRAMATURGIC COLLABORATION Rita Natálio SOUND DESIGN Rui Dâmaso COSTUMES António Mv LIGHT DESIGN & TECHNICAL DIRECTION Carlos Ramos CO-PRODUCTION Materiais Diversos DIFFUSION Elizabete Francisca & Teresa Silva ARTISTIC RESIDENCIES Cine Teatro São Pedro (Alcanena), Eira (Lisboa), Escola Superior de Dança (Lisboa), O Espaço do Tempo (Montemor-o-Novo), O Rumo do Fumo (Lisboa), RE.AL (Lisboa ACKNOWLEDGEMENT Ana Paula Salada, Antonia Buresi, Elisabete Miranda, Helena Serra, Joana Martins, Lídia Vaz, Sofia Dias, Vítor Roriz, equipa Appleton Square (Filipa, Rita, Vera)

Durée: 60 min

Lieu: Valenciennes - Espace Pasolini