Revenir à l'aperçu
Performance

Balthazar

David Weber-Krebs

Belgique

Balthazar est le nom du protagoniste de ce spectacle éponyme. Balthazar est au centre de la scène, imprévisible : tantôt placide, tantôt anxieux; ses six partenaires doivent composer avec lui, Balthazar tel qu'en lui-même, de bonne volonté ou obstinément têtu. Innocent, malicieux ou alors indifférent, joyeux ou agacé, il devient inévitablement l'objet de l'anthropomorphisme de ceux qui le regardent. En effet, Balthazar est un âne, comme son frère, le héros du film de Bresson, Au hasard Balthazar. Ce film de 1966 raconte l'histoire mouvementée de la vie d'un âne, de son adoption à sa mort solitaire en passant par des changements de propriétaires et de tâches. Construit à la manière des grandes tragédies ou de la passion chrétienne, il évoque l'accomplissement du destin d'un être isolé hors du commun qui devient le symbole de l'humanité toute entière. Ici, Balthazar est une performance orchestrée par le philosophe metteur en scène David Weber-Krebs et le dramaturge Maximilian Haas autour du comportement animal et de ce que son imprévisibilité produit au contact des hommes dans le champ artistique. Contrairement au film, les acteurs n'ont pas de noms et il n'y a pas d'intrigue : c'est l'âne qui porte et conduit le spectacle. Une réflexion qui passe par la drôlerie et l'incongruité, une réflexion comme on les aime !

David Weber-Krebs est un metteur en scène, réalisateur et performer qui, après avoir étudié à l'Université de Fribourg et à l'Ecole des Arts d'Amsterdam, vit à Bruxelles. Depuis 2003, il fait des performances, installations et vidéos qui tournent dans toute l'Europe, tant dans des théâtres que dans des espaces culturels. Il expérimente des modalités diverses pour remettre en chantier la relation entre le public et l'œuvre d'art : il aime trouver l'endroit trouble où le spectateur est absorbé tout en gardant son esprit critique. Il attend du spectateur une réelle participation pour que l'œuvre fasse sens. Maximilan Haas est un auteur et dramaturge qui travaille à Berlin après avoir fait des études théâtrales à Munich. A la Volksbühne de Berlin, il a organisé la semaine de la performance Baron Samedi. Dans un projet récent à l'Académie des Arts de Cologne, il a travaillé sur le projet intitulé : "Les performances de la passivité : Choses, Animaux et Fainéantise sur le plateau".

PARCOURS:
* 28.11 - Salva Sanchis (18:00) + Mette Ingvartsen (19:00) + David Weber-Krebs (21:00): € 31

NAVETTES:
* Villeneuve d'Ascq: 28.11 - 18:00 (Parcours)

DIRECTION: David Weber-Krebs, DRAMATURGY: Maximilian Haas, PERFORMANCE: Julien Bruneau, Alondra Castellanos Arreola, Philipp Enders,Sid Van Oerle, Noha Ramadan, COSTUMES: Ebba Fransén Waldhör SPACE ADVICE Alexander Schellow, PRODUCTION: Elisabeth Hirner/Infinite Endings, CO-PRODUCTION: Hebbel am Ufer, Berlin

Durée: 60 min

Lieu: Kortrijk - Schouwburg